#45 Retour de formation : Know Pain par Mike Stewart

Bonjour,
Aujourd’hui nous revenons sur une formation qui a pour but d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de douleur persistante : Know Pain par Mike Stewart. Quels outils en tirer, quel public y adresser, qu’est ce que ça change en pratique…

On vous dit tout ! Ou presque !

Bonne écoute !
N’hésitez pas à partager ou à commenter !

Les outils pratiques

  • Voici un tableau proposé en Thérapie Cognitive comportementale pour échanger autour de ce que déclenche une situation donnée et peut-être pouvoir commencer à déconstruire une perception de menace.
  • Voici un exemplaire de la diapositive évoquant la roue de la douleur persistante et la roue des progrès persistants. Cette image, couplée à la métaphore du bus, peut-être intéressante pour sortir d’un objectif uniquement centré sur l’antalgie complète et rediscuter des objectifs fonctionnels
dav
  • Cette métaphore peut permettre de mieux comprendre cette vidéo par Tamar Pincus et à quel point redonner du sens aux activités de la vie quotidienne peut être aussi moteur et aussi indispensable que de considérer la douleur elle-même
  • Pour ce qui est des anomalies à l’imagerie couramment retrouvées chez des patients asymptomatiques et la résistance des tissus, voici deux infographies par Kinefact qui pourraient vous servir !

Les références bibliographiques

  • Nous avons déjà évoqué les travaux de Mike lors de notre double épisode de retour du congrès sur l’épaule ! Dans ses travaux de recherche, on retrouve la question des métaphores dans le soin.
  • Cette formation nous a rappelé celle sur la thérapie cognitive fonctionnelle sur la lombalgie mais aussi la question des thérapies comportementales cognitives et notamment l’ACT dont nous avions déjà parlé ici. On a aussi évoqué sur la fin la formation de Greg Lehman : Réconcilier biomécanique et neurosciences de la douleur.
  • Pour une réponse rapide, adaptée et bienveillante à la question « mais est ce que c’est dans ma tête », nous vous renvoyons à notre épisode précédent qui porte sur la fibromyalgie.
  • Lorsque Mike évoque les attentes des patients douloureux, il fait référence à cet éditorial.
  • La métaphore du beignet à la confiture pour représenter le disque intervertébral est beaucoup utilisée aux Etats-unis et peut donner lieu à ce genre d’évènement totalement délétère en terme de nocebo, comment imaginer qu’un patient puisse en tirer une représentation juste et positive ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s