#6 Cas clinique : Les tendons flingueurs

Bonjour à tous, ravis de vous retrouver à nos côtés pour cet épisode très spécial ! Aujourd’hui, les cas cliniques font leur grand retour ! On va vous parler d’une tendinopathie très invalidante, de mois de douleurs, d’impasse thérapeutique et puis une main tendue et petit à petit, enfin, les premiers pas vers le changement.

Et ça, dont on est déjà très fiers, on va le faire AVEC la patiente qui a bien voulu participer avec nous, en live à cet épisode. Elle nous a livré en toute sincérité ses doutes, ses errances et ses victoires à nous qui l’avons suivie de si loin.

Merci d’accueillir chaleureusement Marine !

Photo by NeONBRAND on Unsplash

Les références ou les ressources utilisées

La vidéo que Marie a proposé à Marine pour lui expliquer les notions de charge et de capacité à tolérer la charge, expliquant à la fois l’origine de sa douleur mais aussi comment la traiter, c’est celle ci :

Charge VS Capacité

L’infographie qui détaille, au regard des données actuelles de la science, les 10 choses à ne pas faire sur une tendinopathie (encore trop souvent appelée à tort « tendinite ») c’est celle-ci

La série d’exercices dont la charge sur le tendon d’achille est détaillée et qui a permis à Marine de jouer dans les angles morts est ici. Si vous cherchez l’étude qui a conduit à la construction de cette vidéo, c’est celle-ci

Pour ce qui est du tendon qui devrait ou qui supporterait 3 à 8 fois le poids du corps et bien figurez-vous qu’on cherche encore 🙂

Les mots qu’il faudrait définir

MTP  : Massage transversal profond : un massage vigoureux appliqué perpendiculairement aux fibres musculaires sensé les aider à cicatriser correctement alignées et ne pas laisser de séquelles.

Tendinose  : Le suffixe -ose définit une forme d’usure qui s’installe dans la durée, une altération partielle d’une structure (ici tendon, articulation dans l’arthrose) d’origine mécanique et non inflammatoire (auquel cas on parlerait de tendinite ou d’arthrite).

Bursite pré-achilléenne : Le tendon d’achille relie le calcanéum (l’os du talon) aux trois muscles qui forment le mollet (soléaire, gastrocnémien médial et latéral). Au dessus de son insertion, dans l’espace entre le tendon et l’os se trouve une bourse graisseuse (la bourse pré-achilléenne) qui peut présenter une inflammation (d’où le -ite) douloureuse attribuée à tort à un problème tendineux

Stanish : protocole de rééducation de la tendinopathie d’achille notamment, assez structuré avec étirements et étirements dynamique en excentrique (redescendre lentement d’une position pointe). Couramment utilisé pour décrire un exercice de montée sur pointe en bord de marche et de descente jusqu’à l’étirement maximal

Alfredson : Autre protocole de rééducation des tendinopathies d’achille qui propose lui de faire des répétitions d’efforts excentriques (descentes de pointes) jusqu’à 180 par jour, en continuant si possible malgré la douleur.

2 commentaires sur “#6 Cas clinique : Les tendons flingueurs

  1. Merci beaucoup à vous deux pour votre travail de présentation des données actuelles de la science à travers un cas clinique et qui va enrichir ma pratique de professionnelle !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s